La fleur de millepertuis

Les propriétés de l’herbe de la St-Jean ou le millepertuis

Une grosse touffe, petite à la base mais qui s’élargie au sommet…tel un bouquet de fleurs, voici le millepertuis. Son vrai nom est l’Hypericum perforatum. Ce buisson de fleurs peut avoir jusqu’à 60 cm de haut. Sa tige principale s’amincie et une multitude de petites branches pleine de feuilles. Ces dernières, si on les regarde face au soleil, on y verra une multitude de petits trous…Ce sont en fait des glandes. Ces glandes produisent de l’hypéricine..un des principes actifs de la plantes… et qui est un colorant rouge…on le voit à nos doigts lorsque nous la cueillons.

La fleurs de millepertuis est pousse partout. On l'a retrouve dans un champs ou sur le bords de fossé.
Millepertuis

Ce sont les fleurs, une à une… ou encore les sommités fleuries que nous récoltons. Le millepertuis, on le fait sécher, macérer ou on  le transforme en teinture-mère. ( Chez Symbiose… on fait les 3).

En effet, en interne, on l’utilisera en tisane (fraîche ou séchée) ou encore en teinture-mère (dans un solvant comme l’alcool ou le vinaigre de cidre). **Toutes les posologies sont inscrites sur les produits lors de vente.

Pour une prise en externe, on va privilégier l’huile de macération (macérât, extrait oléique) ou encore dans un onguent, un bain de siège….

Les feuilles de millepertuis sont pleines de "trous". Qui sont en fait des glandes.
Feuille de millepertuis – Crédit photo Symbiose herboristerie

Par contre, le millepertuis est photosensibilisant. On évitera l’exposition au soleil à la suite d’une utilisation de millepertuis, en interne ou en externe. En effet, c’est à cause de la présence de phytostérols et de hypéricine. Par contre, le macérât est parfait pour apaiser les coups de soleil.

Les propriétés du millepertuis

En interne :

La teinture-mère de millepertuis se prend en interne. Pour soulager les dépressions légère à modérée.
Teinture-mère de millepertuis

Autres tous les autres systèmes.. je vais m’attarder surtout sur LE système favori de cette plante. En tisane ou en concentrée… on prendra le millepertuis pour soutenir le système nerveux. Il va le fortifier et le tonifier. Moi, j’aime beaucoup cette plante lors de petites périodes plus difficiles.. comme les changements de saison. Vous savez.. mars et avril entre autre…. la période de l’année ou l’on ressent le manque de lumière.. une petite dépression passagère ou de saison. On la prendra aussi lors d’angoisse, d’un stress, de surmenage..une grosse « écoeurantite aiguë  là.. » , lors de trouble du sommeil ( quelques gouttes de teinture dans une bonne tisane de camomille..ou de mélisse avant d’aller au lit), et plusieurs la prendrons en prévention.. lors d’un deuil. Évidement, en interne… ces effets ne seront pas subites. Il prendra 10-15 jours avant de commencer à ressentir son effet. (on peut la prendre 2-3 fois par jours.. mais faire une pause d’une semaine après 3 semaines de prise en continu…. )  ** Nous devons faire attention.. car elle est photosensibilisante. Donc on évitera les expositions au soleil lors de longues prises de millepertuis.

**Chez Symbiose, nous tenons en inventaire le millepertuis en tisane et en teinture-mère.

En externe :

Le macérât de millepertuis est de couleur brunâtre-bourgogne à rouge. Cela est dû à sa concentration d'hypéricine
Huile de millepertuis

Une fois macérée dans l’huile, durant de longues semaines… cette dernière prendra la teinte de rouge-brun..selon les années. Nous la transformons en onguent (l’onguent La Tigresse) mais nous l’offrons aussi en huile en massage (La Tigresse). Elle est génial sur la peau pour ses principales propriétés, dont le système musculaire et articulaire. Cette macération soulage par son  effet anti-inflammatoire et analgésique. Elle calmera les douleurs, les chutes, les torticolis, fibromyalgie, douleurs sciatiques, les brûlures, les coups de soleil, blessure, ecchymose (mais je préfère de loin l’arnica). Elle est aussi présente dans le roll-on pour les maux de tête, pour soulager l’inflammation.

On le conseillera lors de l’adolescence au jeunes filles pour les douleurs aux seins. Au femmes qui viennent d’accoucher, comme onguent au niveau du périnée, douleur au dos…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.